Now Reading
Inquiétude des développeurs à l’aube de la conférence Twitter
0

Inquiétude des développeurs à l’aube de la conférence Twitter

by Arnaud Meunier12 avril 2010

Nous sommes maintenant à deux jours du coup d’envoi de Chirp, la première conférence officielle Twitter qui se tiendra à San Francisco les 14 et 15 avril prochains. Ce sont plus de 800 développeurs, venus des quatre coins du monde, qui accompagnés de l’équipe Twitter vont suivre un programme chargé, étalé sur deux jours.

Présentation des évolutions à venir autour de la plateforme Twitter ; Dévoilement de leur politique quant à la monétisation du service (enfin !) ; Lever de rideau sur Anywhere… Sans faire l’impasse sur un « 24 hour Hack Day » : Un classique pour ce type d’évènement, consistant à passer aux travaux pratiques autour de concepts, réalisations, et autres défis techniques. En somme, la conférence s’annonce riche en découvertes, que ce soit sur les plans prospectifs ou techniques.

Côté ambiance, si l’enthousiasme était jusque-là bien présent, force est de constater que l’euphorie a pris un coup ces derniers jours. Après quelques annonces peu rassurantes de la part de Twitter, c’est Fred Wilson – investisseur et membre du comité de direction Twitter – qui a jeté le pavé dans la marre en dressant le portrait d’un écosystème pauvre en « Killer Apps », et se résumant principalement à… « Filling Holes in the Twitter product ». Le billet n’est pas passé inaperçu, mis en avant par plusieurs employés Twitter.

Fort logiquement, plusieurs startups fournissant applications et services Twitter ont mal digéré l’idée qu’elles se contentaient de boucher les trous d’un produit incomplet ; qu’elles faisaient preuve d’un manque d’innovation ; et qu’elles risquaient fortement d’entrer très prochainement en compétition avec… Twitter lui-même. S’en est suivis le rachat de Tweetie, la confirmation d’un enrichissement de Twitter – le produit – et des discussions animées quant à la pérennité de plusieurs acteurs de cet écosystème, à commencer par ceux qui « bouchent les trous » les plus flagrants.

Pourtant, le risque était prévisible, voir même inhérent au lancement d’un business s’appuyant sur une plateforme tierce. Alors qu’est ce qui dérange, et comment en est-on arrivés là ?

Manifestement, ce qui dérange c’est déjà le côté brutal de ces annonces, tranchant avec de nombreuses années d’incitation à l’amélioration d’un service simple, trop simple pour être suffisamment complet. L’externalisation et la variété des outils disponibles pouvaient être perçues comme une des forces – ou tout du moins une façon de faire – encouragée par Twitter. Et ces applications et services ont été un moteur essentiel dans son adoption par le grand public. A titre d’exemple, c’est encore aujourd’hui près des trois quart du contenu sur Twitter qui provient d’applications tierces. Le célèbre « Il y a une application pour ça » d’Apple, a ainsi longtemps trouvé son équivalent dans un « il y a un boucheur de trou pour ça » chez Twitter. Vécu de l’intérieur, le changement de stratégie est flagrant, et même de très gros acteurs du milieu ont été surpris.

Ce qui peut également déranger, c’est cette sensation d’être utilisé comme un département Recherche & Développement, grandeur nature. Le meilleur se retrouve phagocyté ou reproduit. Le reste n’a qu’à… innover ! Et pour ceux à qui les idées manqueraient, Twitter a déjà laissé entendre ce qu’ils considèrent comme des pistes « innovantes » à développer… Avant qu’elles ne tombent à leur tour dans la catégorie application-non-grata ? C’est encore une fois un risque potentiel.

Au final, c’est bien un doute qui s’est installé quant aux outils, fonctionnalités et concepts qui peuvent faire partie de l’écosystème ; et ceux qui n’ont rien (ou plus grand chose) à y faire car ils seront prochainement proposés, vendus ou gérés directement par Twitter. Dans un tel contexte, comment Twitter va-t-il s’y prendre pour entretenir la dynamique qu’on a pu observer dans la création d’applications tierces ? Comment motiver et amener les développeurs à s’orienter – ou à se réorienter – vers de nouveaux horizons ?

Quoiqu’il en soit, c’est autant de sujets intéressants qui, on s’en doute, seront abordés à Chirp ! Je serai d’ailleurs présent à la conférence – c’est aussi dans ce cadre que j’interviens pour la première fois sur TwitteRadar – et je ne manquerai pas de couvrir l’évènement, par l’intermédiaire de mon compte Twitter – @twitoaster – et bien entendu ici !

A suivre, donc…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
About The Author
Arnaud Meunier
Web Entrepreneur, Consultant, et créateur de Twitoaster (http://twitoaster.com). Compte Twitter: @twitoaster