Now Reading
Pourquoi Twitter fait peur à la presse traditionnelle?
0

Pourquoi Twitter fait peur à la presse traditionnelle?

by twitterman28 septembre 2009

Twitter presse

Le service Twitter est passé par plusieurs phases analysées, décortiquées et remâchées. En France contrairement à d’autres cieux, twitter est toujours considéré à tort ou à raison comme un réservoir de geeks.

Certains journalistes s’y sont aventurés, les stars made in France elles brillent par leur absence.

Ces fameux journalistes qui ont été  » envoyés » en éclaireurs au cas ou, subissent ce fameux syndrome de Stockholm : ils aiment twitter …  et après l’amour vient le temps de la raison.

Ces journalistes « Twitter-lovers » commencent à comprendre que le monopole de l »information pourraient leur échapper, puisque c’est bien de ça qu’il s’agit.

Au début, il est question de traiter d’anecdotes liées à twitter: une jeune maman qui tweet son accouchement, une ado qui s’électrocute en tweetant depuis sa baignoire, cette mamie à la retraite qui  » tweete » ou encore cett »e famille qui s’est fait cambriolé son appartement en tweetant leurs départ en vacances puis certains ont commencé à voir un autre aspect plus « embêtant » de twitter : les Breaking news qui sur certains événements précédent les grandes rédactions et autres agences de presse réduits à reprendre les « tweets – dépeches »  (cf breaking news sur twitter ) et autres photos publiées sur twitpic.

Il était temps de reprendre la main, séries d’articles plutôt neutres sur LeMonde.fr (toujours premiers à dégainer),  puis la rentrée arrivant il fallait faire un exemple en la personne de @jeanlucr , jean luc a une particularité :c’est un pur player sur twitter, cad que son identité numérique s’est faite sur twitter principalement.C’était donc une excellente cible pour dégommer du twittos, ca sera donc Tcrouzet(un « écrivain » web expert de rien comme il se définit lui même ) qui s’en charge.

Que reproche ton à @jeanlucr ?  pas grand chose si ce n’est d’avoir le plus grand nombre de followers sur twitter, et qui dit followers dit audience, celle la même qui ferait défaut si de nouveaux canaux plus réactifs et mieux partagés venaient à émerger.

Pourquoi les médias traditionnels auraient ils  le droit d’user de marketing agressif  pour recruter du lectorat et pas un @jeanlucr ?

Petite lueur d’espoir avec l’affaire Clearstream et son procès qui semble démontrer que ce nouveau canal pourrait être utile à la presse traditionnelle (cf couverture twitter par le nouvel Obs du procès)

Nul doute que le débat est à peine lancé

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
About The Author
twitterman